SOCIETE DE TIR SPORTIF DES MAURES

Forum d'entraide pour les membres de la société et leurs invités passionnés de tir toutes armes


    TG meeting décembre 2015

    Partagez
    avatar
    Gran'pa Jef

    Messages : 170
    Date d'inscription : 22/02/2012
    Localisation : Grimaud, Var

    TG meeting décembre 2015

    Message par Gran'pa Jef le Lun 21 Déc - 9:12

    Curly Red Ryder a écrit:Le compte rendu complet envoyé par Chuckaroo:

    Résultats du TG meeting décembre 2015

    Le point 5, SDQ/MDQ pour ne pas obéir à l’instruction “Cessez le feu” a été supprimée de l’agenda. Il a été accepté par tous qu’un tireur qui volontairement continue de tirer après un  ordre de « cesser le feu » doit être exclu pour la journée. Cela sera mis en clair et expliqué dans les clarifications. Cela ne change rien au MDQ mais les explications additionnelles décriront le refus volontaire ou délibéré d’un “cesser le feu”.  

    LES CHANGEMENTS SERONT EFFECTIFS A PARTIR DU LUNDI 7 DECEMBRE 2015.
    RESULTATS:
    Pour passer, un point doit atteindre 66% de votes pour. Moins de 66% mais plus de 50% signifie que le point n’est pas accepté mais qu’il pourra être réinscrit à l’agenda du prochain sommet des TG.

    1) Les règles doivent elle être modifiées pour permettre d’ajouter les shotgun de petits calibres tels que le 28 ou le 32 pour les Buckaroos/buckarettes?
    Pour 99,63%   Contre 0,037   Abstentions 00,0%   ACCEPTE

    2) La pénalité MSV pour avoir ramassé une munition tombée/éjectée doit-elle être supprimée ?
    Pour 88,56%   Contre 11,07%  Abstentions 0,37%  ACCEPTE

    3) Les règles d’équipement pour les tireurs en style “GUNFIGHTER” doivent-elles être changées pour autoriser le port de revolvers en “butt forward” et le dégainer en “twist draw”?
    Pour 83,76%   Contre 16,24%   Abstentions 00,0%  ACCEPTE


    4) La pénalité pour ne pas avoir remis au holster les revolvers à la fin de la séquence de tir doit-elle être changée de MSV en Procédural?
    Pour 85,61%  Contre 14,39%   Abstentions 00,0%  ACCEPTE



    MINUTES du TG MEETING:
    SASS décembre 2015 - Agenda TG Summit
    Jeudi 3 décembre 2015
    11:00 AM Welcome by Hipshot
    Hipshot intronise Blackjack Zak comme modérateur du  TG meeting 2015.
    Commentaires d’ouverture de Blackjack Zak.
    Bienvenue aux nouveaux TGs, il leur est demandé de se présenter.
    La journée sera consacrée aux points soumis aux votes. .
    Puis à la suite et vendredi, étude des points à discuter.
    Les votes auront lieu samedi. S’il y a un problème pour la réunion de samedi, nous essayerons d’y remédier. Ceci est le plan A mais si nécessaire nous mettrons au point un plan B.

    Présentation du RO Comitee.

    Agenda Point 1 :
    1) Les règles doivent-elles être modifiées pour inclure l’utilisation de petits calibres tels que le 28 ou le 32 pour les Buckaroos/rettes ? Le ROC recommande de voter « oui ».
    Débat: Il n’y a pas eu de discussions de la part des TG et il semble que tous étaient d’accord.  

    Agenda Point 2
    La pénalité MSV pour récupération d’une munition tombée ou éjectée doit-elle être supprimée ? Points de discussion : Selon les règles actuelles, un tireur peut poser des munitions (cela incluant SUR LE SOL) pour les utiliser plus tard sur le stage. Il n’y a AUCUNE DIFFERENCE entre prendre des cartouches qui ont été intentionnellement posées et des cartouches qui se retrouvent sur une table après été éjectées ou lâchées ? On doit toujours avoir le contrôle de son canon lorsque l’on récupère ces cartouches dans les deux cas. Il est à noter que les règles WBAS ont autorisé la récupération en toute sécurité des cartouches et chargeurs lâchés ou éjectés depuis les 6 dernières années sans VIOLATIONS DE LA SECURITE pour direction du canon ou chute d’arme pendant cet acte. Le ROC croit que la récupération de cartouches lâchée/éjectées peut être faite sans danger et que, si le canon brise la règle des 170° il y a déjà des pénalités mises en place pour sanctionner. Le ROC recommande de voter « oui ». Un vote positif entrainerait la suppression de TOUTES les REFERENCES aux munitions « lâchées/éjectées » des manuels et des clarifications associées (c’est aussi la règle de Lazare).


    Débat: Certains s’inquiètent du ramassage des cartouches « tombées au sol ».
    IL a été suggéré que les seules personnes qui se risqueraient à ramasser une cartouche au sol, seraient des nouveaux tireurs ou un tireur à court de munitions. Il existe déjà une règle pour gérer les violations des 170°.
    Il n’est pas dangereux de poser ses cartouches de chasse sur la table alors pourquoi serait-il illégal ou dangereux de ramasser une cartouche tombée sur la table.
    Il y a déjà assez de règles pour couvrir les aspects sécuritaires si l’on ramasse une cartouche tombée.
    Une discussion supplémentaire pour rédiger la règle en stipulant que l’on ne peut pas ramasser une cartouche tombée au sol (là où vous vous tenez).
    On s’en est tenu au fait que les cartouches tombées peuvent être ramassées où qu’elles soient.
    Il a été mentionné que si un club particulier souhaitait conserver l’ancienne règle relative aux cartouches tombées il le pouvait (le club/MD est maître chez lui).  

    Agenda Point 3
    Les règles relatives aux équipements des tireurs en style GUNFIGHTER peuvent-elles être changées pour permettre le port des revolvers en « butt forward » et le dégainé en « Cavalry Twist ». Le dégainé et rengainé en Butt Forward est actuellement autorisé par la SASS pour tous les autres styles de tir. La principale objection est que le TO ne peut pas voir les deux revolvers en même temps. Cela est vrai qu’il s’agisse de port /dégainer en Butt Forward ou avec « deux holsters standards » (règles actuelles). Il est demandé aux spotters de surveiller tous les problèmes de sécurité pour lesquels le TO ne peut pas être en position de les voir. Si un tireur n’est pas capable d’employer cette méthode EN SECURITE, il SERA pénalisé selon les règles de sécurité actuellement en place.
    De plus les holsters penchés NE DEVRONT PAS CREER de problèmes avec ce changement de règle, car les mêmes restrictions relatives au dépassement des 180° s’appliquent A TOUS LES HOLSTERS et aux METHODES DE DEGAINER ET RENGAINER. Nous voudrions rappeler que la tolérance pour les holster « portés droits » s’applique à tous les types/styles de holsters, du double côté fort penché au Cross draw, au holster d’épaule et Huckleberry. Tant que la bouche quitte le « pur » 180° aussitôt sortie du holster pour être immédiatement downrange à l’intérieur des 170° (et vice versa au rengainé), le tireur est OK.
    Il existe des vidéos qui montrent d’autres méthodes sans danger.
    Le ROC recommande de voter « oui ».
    Débat: Il a été suggéré que cette règle était comme le point 2 une règle évitant de violer une règle.
    Un vote rapide a montré qu’environ 30% de présents étaient contre cette règle. Une démonstration a été faite pour montrer commet cela pouvait être fais sans risques. Les cross draw ne sont pas autorisés par cette règle (c. à d. dégainé en croisant les bras).
    Il a été aussi mentionné que toutes les autres catégories pouvaient le faire et que seul les gunfighters étaient écartés de cette méthode.
    La règle avait été instaurée aux tous débuts quand les tireurs en style gunfighter avaient peu d’expérience.

    Agenda point 4
    La pénalité MSV pour ne pas avoir remis au holster les revolvers à la fin de la séquence de tir doit-elle être changée en une pénalité procedural ? Points de discussion : Actuellement les conventions de stage indiquent que « les revolvers doivent être remis au holsters à la fin de la séquence de tir à moins qu’il ne soit indiqué différemment dans la description du stage ». Le ROC croit que ne pas remettre  aux holsters à la fin de la séquence de tir n’est par une FAUTE DE SECURITE.  Changer la pénalité de MSV à Procedural est beaucoup plus approprié et plus en coïncidence avec le « type » de faute.  Il existe quelques « conséquences  involontaires » qui doivent être prises en compte : un tireur peut déjà avoir reçu un « P » sur le stage pour une quelconque autre raison et alors ne pas remettre au holster pour gagner du temps sachant qu’il ne peut recevoir qu’un seul « P ». S’il peut être déterminé que le tireur a agi ainsi volontairement pour prendre un avantage compétitif (par exemple pour récupérer un peu du temps de la pénalité « P » initiale), alors un Spirit of the Game peut lui être donné. Cette situation peut être corrigée, sous le chrono, avant que l’arme suivante soit tirée. Le ROC recommande de voter « oui ».


    Débat: Le ROC croit que ce n’est pas une faute de sécurité mais un problème procédural.
    La pénalité Spirit of the Game peut être employée pour quiconque a déjà eu une procedural et ne rengaine pas pour gagner du temps.
    Pzs d’autres discussions.

    Agenda point 5
    La pénalité donnée à un tireur NE RESPECTANT PAS l’ordre du TO/CRO de « Cease fire » ou « Stop » sur la ligne de tir doit-elle être changée de Match DQ à Stage DQ ? Points de discussion : Actuellement la règle pour un tireur qui ne suit pas les ordres du CRO/TO est un MDQ. Il est ressenti que cette pénalité est très dure pour un premier non-respect et qu’un SDQ serait plus approprié. Le ROC recommande de voter « oui ».
    Débat: après pas mal de discussions, il a été jugé que le concept de ce point n’était pas de résoudre un problème. La situation se rapporte en fait à un tireur qui intentionnellement viole l’ordre de cesser le feu. Personne ne pénaliserait un tireur qui n’aurait pas entendu l’ordre de cesser le feu. Il n’y a aucun besoin d’en faire un DQ de moindre niveau. Il devrait se rapporter à un refus intentionnel de s’arrêter quand un cesser le feu est ordonné.   Il a été universellement jugé qu’un tireur qui volontairement n’a pas répondu à un cesser le feu devait recevoir un MDQ et être renvoyé chez lui.  
    Le RO Committee va revoir sa copie après la fin de la session et soit proposera un nouveau texte, vous le présentera ou ajoutera une texte aux clarifications pour inclure « volontairement » avoir failli à obéir à un ordre de cesser le feu.
     
    POINTS DE DISCUSSIONS SUPPLÉMENTAIRES NON SOUMIS À UN VOTE: Ces points peuvent devenir un point d’agenda pour un futur TG meeting.

    1) Devons-nous prendre en compte un changement du maximum de « P » par stage à deux… ou un par arme ou par type d’arme. Devons-nous aussi re- classifier les « P » uniquement pour les problèmes « engagements de stage/cibles » en les différenciant des pénalités progressives pour  « hors catégorie ». Points de discussion : cela soulagerait le problème des quelques tireurs commettant des multiples erreurs « P » sachant qu’ils ne peuvent en recevoir qu’une seule. Très souvent ce devrait être une situation nécessitant un « SOG, mais prouver cette intention peut être problématique, sans compter sur la répugnance de la part de la plupart des TO à donner une pénalité supplémentaire de 30 secondes.
    Débat: Il y a eu des avis des deux sens pour et contre de multiples procedurals. Il a été suggéré que nous appliquons sans hésiter la pénalité Spirit of the Game quand un tireur sait qu’il a encouru un P et qu’il vide son arme ou tire une séquence de cibles plus faciles car il ne risque pas d’autre procedural.
    Certains pensent que cela sur-pénaliserait un tireur qui n’a eu qu’un instant de confusion.
    Un vote rapide a montré que la majorité pense qu’un seul P est suffisant. Il a aussi été suggéré qu’un P supplémentaire puisse être affecté si le tireur tire hors de sa catégorie.

    2) Les matchs non SASS autorisent parfois des armes interdites par la SASS. Les clubs se présentant comme « affiliés à la SASS » doivent suivre les règles de la SASS. Points de discussion : Un exemple serait un club qui autorise les « nouveaux tireurs » à concourir aux matchs mensuels en utilisant des revolvers double action, un fusil à pompe à chien intérieur (par ex le 870) ou n’importe quel autre équipement interdit. Ceux qui voudraient « essayer » les stages avec d’autres types d’armes devront le faire hors de l’environnement d’un match.
    Débat: Si vous spécifiez que les règles SASS seront suvies c’est qu’elles doivent l’être. Certains pensent qu’il peut être autorisé de permettre à un nouveau tireur une certaine liberté  s’il n’a pas encore les bonnes armes. Par exemple utiliser un shotgun 870 ou un revolver double action.
    Certains pensent que la stricte application doit être réservée an niveau “Etat” et au-dessus  mais que les mathcs club mensuels peuvent avoir la possibilité  de permettre aux nouveaux tireurs une certaine flexibilité avant qu’ils ne se soient procuré les armes nécessaires selon les règles SASS.

    3) Le port d’un vêtement de protection avec logo lors de météo inclémente (jusqu’au stage mas pas SUR le stage) plus particulièrement pendant la saison froide ou humide.
    Débat: Il a été mentionné que Par mauvais temps un logo ne devait pas empêcher un tireur de tirer le stage. D’autres ne le portent que jusqu’à la ligne de tir. Le consensus dégagé est « pas pendant le tir mais OK aux autres moments”.

    4) Suggestion de quelques TG à propos de la participation au TG summit. Un TG doit-il être présent « pour pouvoir voter » ? Points de discussion : Les Territorial Governors qui reçoivent des votes par procuration doivent soit demander aux clubs qu’ils représentent si et sous quelles conditions (par ex. amendements spécifiques) ils peuvent changer le vote de ces clubs. Les TG doivent aussi recevoir de la part de ces clubs qu’ils représentent directement s’ils peuvent considérer comme convaincantes les informations supplémentaires qu’un point de l’agenda recevrait pour l’amélioration du sport.
    Débat: La majorité pense qu’il n’est pas nécessaire que le TG soit présent pour voter. Il y avait 556 clubs qui n’étaient pas représentés. Nous ne devons pas rendre les choses difficiles pour les clubs qui souhaitent voter.

    5) Le manuel RO1 doit-il être modifié pour interdire aux CRO/TG de tenir le timer pour un membre de leur famille! A prendre en compte : Quelques membres d’une famille, principalement les Buckaroos/rettes, bénéficient d’avoir un parent tenant le timer pour leur parcours. Ils sont plus à même de  coacher sur n’importe quel problème en raison de leur familiarité avec l’équipement. Il en est de même pour les épouses et les enfants. Les « copains de posse » trichent  certainement autant sinon plus que les membres d’une famille. Les points positifs sont plus nombreux que les points négatifs quand ce sont des parents qui tiennent le timer. Problèmes : « interférences fortuites » et « reshoots » seraient régulés par la « pression des autres concurrents ». Les plus petits clubs peuvent avoir un nombre limité de TO qualifiés.
    Débat: un NON écrasant.

    6) Les règles « B » Western doivent-elles être modifiées pour autoriser « n’importe quelle carabine autorisée par la SASS ». Nous avons besoin de l’avis des tireurs  B Western. La recommandation du ROC est « laissons les règles BW telles qu’elles sont ».
    Débat: un autre NON écrasant. Cependant certains pensent que cela pourrait empêcher d’autres tireurs de tirer en catégorie B Western. Sans cette restriction sur les armes, B-Western n’est plus qu’un concours de costume.

    7) Classic Cowboy/cowgirl : Carabine (toutes armes) changement de la date limite à 1880. Points de discussion : cela autoriserait l’emploi du fusil TTN 1878 Colt juxtaposé à chiens extérieurs mais n’autoriserait plus l’emploi du Winchester 1887 dans cette catégorie. Cela aussi éliminerait le revolver Remington 1890 et quelques autres modèles postérieurs. Nous avons besoin de l’avis des tireurs Classic sur ce problème.
    Débat: un NON écrasant.

    8 ) Les Chaps et les éperons doivent-ils être OBLIGATOIRES en catégorie Classic Cowboy/Cowgirl ? A prendre en compte : problèmes de fortes températures dans certaines parties du pays. Doit-on aussi l’appliquer aux Classic Cowgirls ?
    Débat: La plupart pense que c’est bien comme c’est actuellement. D’autres pensent que les cowboys se déplaçaient avec chaps, éperons, gants et bandanas. C’est certain que vous “faites cowboy” quand vous portez des chaps. Il y a différents points de vue sur ce qu’un cowboy classique portrait. Rendre obligatoire le port de chaps et d’éperons ne serait pas approprié. Le nombre d’objets requis est déjà suffisant pour créer un look classique. Le consensus est de laisser les choses en l’état.  

    9) Les Territorial Governors  (TG) doivent ils être obligés d’effectuer une remise à niveau RO1 et RO2 au moins une fois tous les deux ans ? Les TG sont chargés de fournir les modifications à jour des règles et règlements et les clarifications aux membres de leurs clubs respectifs selon la description des tâches qui se trouve sur le site Web de la SASS. Pour ce faire ils doivent être bien informés de toutes les règles SASS et des leurs clarifications.
    Débat: Certains on souhaité ajouter les Match Directors à cette obligation pour les TG. Il a été mentionné que les remises à niveau devraient être RO1 pour les TG et au moins RO2 pour les Match Directors.  Il a été signalé devrions prévoir d’avoir plus d’instructeurs parce que dans certains endroits il est difficile de suivre une formation.
    Question, Devrions nous obliger les ROII instructeurs à renouveler leur certification ?
    Le problème général est que de nombreuses personnes en charge des matchs ne connaissent pas les règlements.

    10) Classement par rang Discussion au sujet du classement par rang ou au temps total. Il a été mentionné que le Match Director devait avoir le choix de choisir le type de classement qu’il souhaite quel que soit le niveau du match (état, région, pays, etc.)
    Certains pensent que le classement par rang est un moyen de s’assurer que le tireur le plus rapide ne peut pas gagner.
    Le classement au rang était bon au début pour équilibrer les différences dues aux armes et conceptions de stages.
    Certains pensent que le classement par point, par catégorie est OK. Un classement par point par catégorie éliminerait un vainqueur overall dans un match.

    La réunion est close à 14h 10.
    SAMEDI, 03-12-15
    Les bulletins de vote sont distribués. Les votes seront comptabilisés dans la journée et les résultats donnés le samedi soir. Les minutes dt TG summit seront mis en ligne sur le TG Wire vers 21h..
    Misty Moonshine fait une annonce au groupe au sujet des futurs summits. Elle explique que la participation aux conventions est en baisse et que la SASS, d’un point de vue professionnel, ne peut pas se permettre de perdre de l’argent à organiser la convention. Des réunions avec la Wild Bunch décideront de ce qui sera fait dans le  futur. La question posée est le devenir du TG summit s’il n’y a plus de Convention. Quelques suggestions proposent de tenir les réunions de TG lors du Winter Range ou de l’End of Trail.
    Des inquiétudes ont été émises sur la tenue du meeting lors d’un grand match qui pourrait abaisser  la qualité d’un meeting seul. Lors des matchs il y a beaucoup de choses à faire et essayer d’y insérer un meeting serait difficile.
    D’autres ont suggéré de se réunir tous les deux ans au lieu de tous les ans.
    Une suggestion a été faite de rendre le groupe des TG plus petit peut être en ayant un seul TG représentant un état.
    D’autres inquiétudes sont due à l’apathie de certains TG. Beaucoup de clubs n’étaient pas représentés ce qui laisse beaucoup de membres de la SASS sans représentation.
    La suggestion a été faite de n’avoir qu’une réunion de TG sur un ou deux jours sans les distractions additionnelles. Cette réunion pourrait se faire en divers endroits.
    Misty remercie pour les suggestions au sujet des futurs meetings et les TG qui n’étaient pas présents peuvent la contacter pour lui transmettre leurs idées et commentaires. Elle a demandé combien étaient partisans de conserver le life membership  obligatoire pour devenir TG. Environ 65% ont souhaité que cela reste une obligation. Quelle obligation supplémentaire pourrait il y avoir? Exemple member de la SASS depuis un certain nombre d’années, etc. Elle demande que les TG lui fassent connaître les critères souhaités pour devenir TG. 

    BLACK JACK ZAK CLARIFICATIONS FROM ROC :

    1) Définition de « jeans de designers » (équipement interdit). Les jeans de designers sont les jeans modernes qui portent des slogans ou des logos brodés, sérigraphiés ou similaire, disant des choses telles que « PINK » ou « BABY ». (Les jeans à ornements fantaisistes ou flashys sont tolérables)

    2) Souder le percuteur à la culasse mobile d’une carabine pour causer une situation de « Slam-fire » au mouvement du levier (sans avoir à manipuler la détente ou le chien) est une MODIFICATION ILLEGALE entraînant des pénalités de disqualification. Ref : Manuel du Tireur p.4

    3) Définition de « chemise à manches courte » pour le costume masculin : Une chemise dont les manches NE DESCENDENT PAS aux poignets. Note : une chemise à manches longues roulées est acceptable, mais maintenir en place la  partie roulée des manches est assimilé à une manche courte. Ces deux derniers cas sont interdits/hors la loi et sujets à des pénalités de disqualification (DQ).

    4) A propos des ordres du CRO/TO de « CEASE FIRE » ou « STOP »et la non obéissance du tireur à ces ordres, le texte sera changé par : « … le tireur recevra un MDQ… ». Si le point soumis au vote est accepté, le tireur recevra un SDQ pour ne pas avoir obéi aux ordres « Cease Fire » ou « Stop » du CRO/TO. Le commandement sur le range de « Cease fire » ou « Stop » donné par le CRO/TO doit être suivi par le tireur car il peut entraîner de sérieuses conséquences.

    5) Le point où la pénalité SDQ pour« ne pas observer les procédures de chargement/déchargement » s’applique est tel que suit : « une fois que le contrôle de l’arme est terminé, que ce soit sur un râtelier sur le stage ou sur le gun-cart du tireur (soit lorsqu’il quitte les mains du tireur).

    6) Les seules munitions que vous pouvez utiliser sur le range sont celles que vous avez amené sur la ligne de tir. Vous ne pouvez pas courir à votre gun-cart pour prendre des munitions ou même une autre arme. En d’autres termes, vous ne pouvez pas quitter la ligne de tir (telle que définie dans le Glossaire du manuel RO1) une fois que le stage est commencé et jusqu’à ce que toutes les armes aient été vérifiées vides.

    7) L’action du CRO/TO d’empêcher une arme d’épaule de tomber entraîne quand même une pénalité pour le tireur. En fait si le CRO/TO n’avait pas été là pour empêcher de cette façon au tireur d’avoir la pénalité, l’arme d’épaule serait quand même tombée alors la pénalité serait appliquée. Le CRO/TO n’a fait qu’empêcher l’arme de se salir !
    Note : C’est la seule façon d’appliquer cette pénalité car certains TO ne peuvent pas être capables d’empêcher l’arme de tomber et ce ne serait pas honnête pour ces tireurs qui recevraient une pénalité à cause de l’action/inaction, de leur TO du moment.

    8) Les revolvers (chargés ou vides) au holster qui tombent au sol  (boucle de ceinture qui casse) n’entrainent pas de pénalité à la condition qu’ils restent dans le holster. Le Manuel du Tireur et les manuels RO seront modifiée par : « une arme à feu vide qui tombe sur la ligne de tir (de la table de chargement à la table de déchargement) entraîne une disqualification du stage pour le tireur. Une arme à feu chargée qui tombe entraine un Match disqualification. Un tireur ne peut pas ramasser une arme à feu  tombée. Le Range Officer récupère cette arme à feu, l’examine, la vide, et la rend au tireur. Cela ne DOIT PAS s’appliquer aux revolvers dans le holster qui restent dans « le cuir » en cas de défaut d’équipement (par ex. boucle de ceinture brisée) entraînant la chute de la ceinture d’armes/cartouchière. Le Tireur peut sans risques récupérer une ceinture d’armes/cartouchière tombée et continuer ou finir son stage sans pénalité ». (manuel du tireur p.25/RO1 p. 18)

    9) Toutes les cartouches (vives ou vides) d’une arme DOIVENT être vidées de cette arme avant que l’arme suivante du stage ne soit tirée (ou avant qu’elle ne quitte les mains du tireur si c’est la dernière arme du stage). Cela s’applique à tous les types d’armes d’épaule. Le texte de la règle tel qu’il est écrit, « …de l’arme dans laquelle elle était chargée… » donne la clarification pour une cartouche de carabine qui tombe dans le mécanisme du shotgun, cela NE SERA PAS SANCTIONNE. Dans une situation différente, si une cartouche vide de chasse sort du 97 mais retombe dans la fenêtre d’éjection quand le fusil est reposé et qu’elle n’est pas ôtée avant que l’arme suivante soit tirée c’est toujours une MSV (cela inclus les étuis vides de carabines qui tombent du chapeau dans le mécanisme ouvert après que l’arme a été reposée.)

    10) Ne pas apporter assez de munitions sur la ligne n’est pas un « P » (simplement un miss pour les cartouches non tirées). Le « P » dans ce cas ne s’appliquera qu’aux munitions (comme aux armes à feu) quand elles ne sont pas correctement placées sur la ligne de tir (par ex. sur ou dans un accessoire) et que cette erreur n’est pas corrigée par le tireur « sous le chrono ». Les définitions du Manuel du Tireur et des manuels RO seront revues pour être clarifiés.

    Annonce des résultats des votes.
    Session close à 11:50 AM
    Un bon wisky maintenant!

    JE RAPPELLE QU'IL EST DE LA RESPONSABILITÉ DE TOUS LES TIREURS DE SE TENIR AU COURANT DES RÈGLES DE SECURITÉ ET DE DE LEURS MODIFICATIONS.
    POUR CEUX QUI VEULENT LE TEXTE EN ANGLAIS, ALLER SUR:

    http://oowss.com/_RO_%20Corner/TG%20Summit%20Meeting%20minutes%20DEC%202015%20(FINAL).pdf


    Dernière édition par Gran'pa Jef le Dim 27 Déc - 10:22, édité 1 fois
    avatar
    Gran'pa Jef

    Messages : 170
    Date d'inscription : 22/02/2012
    Localisation : Grimaud, Var

    Re: TG meeting décembre 2015

    Message par Gran'pa Jef le Lun 21 Déc - 9:15

    Thanks a lot for the work Curl'!

    A LIRE ET RELIRE PAR TOUS!

      La date/heure actuelle est Sam 18 Nov - 23:34